news

Ribérac lance idéalement sa saison, Sarlat tombe d’emblée

« On sortait d’un gros revers en Coupe de France, en se privant du quatrième tour et donc des maillots, ce qui était notre premier objectif de la saison. On a travaillé dur pour récupérer vite, ça y est », apprécie Gaël Jourdain. Ce dernier peut compter sur une équipe qui a désormais de l’expérience à ce niveau. « L’an dernier on a pris de l’expérience, même dans les moments difficiles », ajoute-t-il en tant qu’entraîneur.

Cela a peut-être contribué à la performance fournie par l’équipe de Soyaux, où la CAR a couru pour dominer les événements pour gagner 0-1. « Nous ne nous sommes jamais trop exposés. On marque dès qu’on rentre des vestiaires et ce qui est intéressant c’est qu’on n’a pas reculé. On ne souffre qu’à la fin, sans accorder même une occasion dangereuse. C’est une grande satisfaction », confie Gaël Jourdain.

Les diplômés sont là

A peine arrivés, ou plutôt rentrés en Régional 3, ils brillent déjà dans l’élan de la saison dernière. Chacelade/Marsac (poule E) et le COC Chamiers (poule F) ont commencé par une victoire. Pour les premiers nommés, ce fut aussi le spectacle, avec un succès (3-2) face à la réserve de l’ESA Brive. Pour les Chamiérois, maîtrise et solidité, pour s’imposer à Puymoyen (0-2).

difficile à avaler

Alors que l’US Mussidan/Saint-Médard (Régional 1) lance sa saison 2022-2023 sous de nouveaux auspices, avec un effectif qui a beaucoup évolué et surtout avec un nouvel entraîneur, Cyril Holod, la première journée de championnat a montré que la route serait long à monter ce projet. Malgré un premier tiers de match intéressant, les Mussidanais, à domicile, se sont effondrés en s’inclinant lourdement (1-7) contre Feytiat.

Chute de Sarlat

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page