news

Roger Espinoza parle des erreurs du Honduras dans ce match nul, du changement d’entraîneur et de l’équipe espagnole qui l’a tenté – Diez

L’élimination précoce du Honduras en vue de la Coupe du monde au Qatar est une situation qui en a surpris plus d’un dans la région et plusieurs anciens sélectionnés en ont parlé.

L’un de ceux qui l’a fait récemment est Roger Espinoza, le milieu de terrain de Kansas City, qui depuis 2018 a dit au revoir au H et regrette désormais la situation que vit le Bicolore.

« J’ai décidé de prendre ma retraite avant 2018, j’aurais pu continuer, mais j’étais déjà prêt à prendre ma retraite à cause de problèmes physiques. Pour faire partie d’une équipe nationale, il faut être à son meilleur, ce n’est pas facile », a-t-il déclaré dans une interview accordée un réseau social à Russel García.

Espinoza a profité de l’espace pour clarifier cela. « Les matchs au Kansas sont peut-être bons pour moi, mais voyager au Honduras et jouer trois ou quatre jours plus tard, je ne vais pas donner le meilleur de moi-même et la griffe n’est pas possible si vous n’êtes pas à 100%. Pourquoi tromper les gens? Je ne le suis pas. être dans la Sélection ».

À PROPOS DU MOMENT QUE LE H VIT

Le joueur hondurien de Kansas City pense qu’il y a de bons footballeurs dans le pays et que l’équipe nationale est la meilleure en ce moment.

« Dans l’équipe nationale du Honduras, il y a de très bons joueurs en ce moment, il y en a qui doivent être là. Deux entraîneurs différents sont arrivés et vous pouvez voir qu’ils choisissent une toute nouvelle équipe, peu de pièces ont changé. »

Et considérez qu’en partie le H ha j’ai besoin d’un peu de chance. « L’équipe nationale n’a pas eu un peu de chance et dans cette partie il y a eu un manque de concentration, c’est le football et ils ont été compliqués, mais j’espère que le Honduras sera bientôt à un autre niveau. »

Sur les erreurs qui auraient pu être commises. « C’est un manque de concentration dans certaines parties qu’on parlait toujours d’être concentré pendant 90 minutes. Il faut savoir mesurer les temps, la malchance et dans le football il y a tout et le Honduras a perdu. »

Il se souvenait aussi. « Contre les États-Unis, nous gagnons 1-0, la meilleure première mi-temps que le Honduras ait jouée dans l’ensemble …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page