news

s’agite autour d’Allan Saint-Maximin

Qu’y a-t-il après cette annonce

Newcastle est entré dans une autre dimension l’automne dernier. Racheté par le Fonds souverain saoudien (PIF) pour 352 M€, le club anglais a désormais la nouvelle étiquette riche sur le dos. Dans ce contexte, il n’est pas facile de recruter un joueur sans avoir « un tarif spécial », et cela, la direction l’a compris alors qu’elle peine à recruter à moindre frais. Hugo Ekitike, Moussa Diaby ou Alexander Isak ne viendront pas car leurs clubs sont trop gourmands.

Pour le moment, le seul joueur palpitant des Magpies s’appelle Allan Saint-Maximin. Ce dernier a déjà assuré qu’il serait toujours au club à la rentrée et a en effet repris l’entraînement. Newcastle, en revanche, ne l’entend pas forcément de la même oreille. En cas d’offre à la hauteur de ses attentes, il accueillerait favorablement la vente de son aile de voltige. Pourtant, il est le plus décisif de son équipe, comme en témoignent ses 5 buts et 5 passes décisives en 37 matchs toutes compétitions confondues.

Newcastle rejette les avances de et

Surtout, il a la plus haute valorisation de la main-d’œuvre sur le marché, avec Bruno Guimarães sans doute. Saint-Maximin est également suivi par les grandes équipes de Premier League, selon les informations de The Athletic. Selon les médias, Tottenham et Chelsea ont mesuré la température par des intermédiaires pour connaître la position du joueur et des Toons. Les deux équipes londoniennes espéraient que Newcastle ne demanderait pas trop d’argent pour ce transfert.

Manquant, car c’est justement la somme de 48 millions d’euros qui leur était demandée pour s’offrir les Français. D’autres clubs européens ont apparemment tenté leur chance avant d’être, à leur tour, refroidis. Sauf surprise, Allan Saint-Maximin sera véritablement un joueur des Magpies cette saison, peut-être son…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page