news

Sans être clinquant, l’OL a Soyaux (2-1)

OL – Soyaux (photo : Gwendal Chabas)

Sans être très inspiré offensivement et avec une relative efficacité, l’OL est sorti du piège tendu par Soyaux dimanche (2-1). Horan et Cascarino ont offert le succès aux Fenotte.

Ils ne voulaient pas que les statistiques mentent. Depuis 2007, l’OL a régulièrement remporté son premier match de P1 à domicile sans encaisser de but. Ce dimanche contre Soyaux a fait exception pour ce dernier point (2-1), et jusqu’au bout les Fenottes ont été à la portée de l’adversaire.

Dans son 4-4-2 en losange mené par Eugénie Le Sommer et Melvine Malard, l’Olympique Lyonnais a mis du temps à entrer pleinement dans son jeu. Pourtant, après une entame timide, les joueuses de Sonia Bompastor ont confisqué le ballon dans le quart d’heure, incitant les Charentaises à se défendre. Gênantes au début (plusieurs échecs et situations mal terminées, notamment Malard, 40e), les Rhodaniennes ont néanmoins transformé leur domination grâce à un but sur coup franc direct de Lindsey Horan (1-0, 35e). Malgré la supériorité des championnes de France en titre, Christiane Endler a encore dû travailler en fin de première période.

L’OL a mis du temps à se mettre à l’abri

Après la pause, Le Sommer a raté l’occasion de doubler la mise, mais c’était au début du deuxième acte car les coéquipières d’Amandine Henry manquaient d’inspiration offensive. A noter toutefois que Wendie Renard est revenue sur les terrains après sa blessure (61e), l’un des événements de cette affiche. Comme Inès Benyahia, bien compensée par Delphine Cascarino, les Lyonnaises ont régulièrement affronté Romane Monaco, la gardienne de Soyaux. Le dégagement viendra finalement de Cascarino, bien servi en profondeur par Benyahia pour le 2-0 (77e). Malgré la réduction…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page