news

Scène surréaliste à Bordeaux, le 2e gardien entre de l’extérieur

Lors des huitièmes de finale de Coupe de France féminine entre Bordeaux et l’OL, Mylène Chavas, deuxième gardienne des Girondins, est entrée sur le terrain… sur la pelouse alors qu’il n’y avait plus de remplaçantes.

Scène surréaliste à Bordeaux. Alors que l’équipe féminine accueillait Lyon pour les huitièmes de finale aller de la Coupe de France, Patrice Lair a décidé de faire venir sa deuxième gardienne, Mylène Chavas, à cinq minutes de la fin pour remplacer la blessée Julie Dufour. Un petit cadeau d’anniversaire pour la Française, qui vient de fêter ses 24 ans ce vendredi ? Pas vraiment. Largement battue par les Lyonnaises en mode rouleau compresseur (4-0) pour leur premier match en 2022, l’équipe bordelaise n’avait que trois remplaçants disponibles sur le banc, dont Chavas.

Un groupe décimé par le Covid et les blessés

Pour cette rencontre, Patrice Lair n’a pu convoquer que 14 joueurs car le groupe n’est pas épargné. Entre blessures (Romane Bruneau, Delphine Chatelin, Sisca Folkertsma, Melissa Herrera, Julie Thibaud), Covid (Marion Haelewyn, Inès Jauréna, Claire Lavogez), disqualification (Charlotte Bilbaut) et disqualification (Laura Stiben), le coach bordelais a dû bricoler pour pallier ces dix absences, notamment en convoquant les jeunes Ambre Basser Drunet et Julia Roux.

Sur la pelouse, les Bordelais ont beaucoup souffert face à l’OL, qui a retrouvé ses « expatriées » Eugénie Le Sommer et Dzsenifer Marozsán, fraîchement sorties du prêt aux Etats-Unis. A la reconquête, les Fenottes ne se laissent pas trembler et s’imposent 4-0 grâce à un doublé de Wendie Renard et aux réalisations d’Ada Hegerberg et Marozsán.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page