news

Sélection Luis Enrique : « Ramos ? J’accepte un jambon et un cidre… »

Pression : « Ces matchs contre la Grèce et la Suède génèrent une pression sur moi, bien plus que la finale de la Ligue des Nations. C’était un prix, et maintenant nous jouons la Coupe du monde pour vous. J’essaierai de ne pas toucher les joueurs. Il y aura de la pression lors des deux prochains matchs. Nous dépendons de nous, car en gagnant les deux matchs, nous entrons en jeu. La Grèce est solide et à domicile c’est compliqué. La Suède est une rivale directe et pour le moment elle est en tête. Nous méritions de gagner dans leur pays, mais ce n’est pas arrivé. Les joueurs doivent apprendre à vivre avec la pression de jouer pour aller à une Coupe du monde.

Carvajal : « S’il n’avait pas été blessé, Carvajal n’aurait jamais été absent. Je suis très heureux de le retrouver à son niveau. Je sais qu’il a apporté des changements dans son alimentation et d’autres choses qui l’aideront. C’est un grand professionnel. Il y a des controverses artificielles et ridicules, comme des joueurs manquants d’une certaine équipe alors que dans tous les appels il y en a eu quatre ou cinq de cette carrière, mais de toute façon… « .

Xavi : « Xavi rentre chez lui et j’espère qu’il pourra remporter de nombreux titres avec le Barça. Je lui souhaite bonne chance. »

Ferran: « Me sabe mal por el City y por Pep, pero llamé al City por lo de Ferran. Recuerdo que hablé con él antes de que jugase la final. Mi política es tomar cero riesgos. Siempre que alguno tiene alguna molestia le animo a ne pas jouer ».

Équipe : « L’Espagne n’est pas une équipe, c’est une équipe qui représente un pays. C’est ce que nous essayons d’être sur et en dehors du terrain. »

Ansu : « Nous serons très prudents avec les joueurs qui viennent de blessures récentes. Ansu Fati est un cas particulier, mais nous serons attentifs. Nous ne prendrons de risques avec aucun joueur. Nous prendrons soin d’Ansu Fati et nous ne prendre des risques même avec lui ni avec aucun autre ».

Renouvellement : « Il n’y aura rien sur mon renouvellement jusqu’à la Coupe du monde au Qatar. Je ne m’intéresse qu’au présent, pas à l’avenir. Je m’intéresse à cette concentration et aux deux prochains matchs. Je suis très bien ici, mais nous sommes concentré sur le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page