news

Séville – Wolfsburg en direct | Ligue des champions

Mettre à jour la narration

Conteur:

Rubén Jiménez Mise à jour : 23/11/2021 21:55 CET

Rafa Molina (Documentation)

Rafa Molina (Documentation)

Voir la narration complète

M uuuuuuuuuy bonsoir. Séville joue sa vie en Ligue des champions, mais elle la joue à domicile, à Pizjuán, avec son peuple, avec ses fans et avec tout le désir du monde de prolonger son parcours dans la plus haute compétition européenne. Ceux de Lopetegui, derniers du groupe, reçoivent Wolfsburg à Nervión avec urgence à ajouter. Et pour avoir ajouté une victoire. Le groupe est très serré et ce ne sera sûrement pas décidé avant la dernière journée, mais un revers aujourd’hui signifierait pratiquement que le sevillista adieu à la Ligue des champions.

Mais Séville n’arrive pas dans les meilleures conditions, après le match nul contre Alavés lors de la dernière journée de Ligue. Une rencontre dans laquelle les hommes de Lopetegui ont joué de manière inattendue à domicile et qui fait que les sensations ne sont pas les plus adéquates pour affronter une finale, ce qu’est le match de ce soir. Une finale en novembre. Avec les défaites de Jesús Navas, En-Nesyri, Suso et Lamela en raison de blessures, les hommes de Julen tenteront de faire en sorte que le terrain soit bon pour rester en vie.

Wolfsburg, qui ne fait guère mieux dans le groupe que Séville, débarque en Espagne sans leur gardien Casteels, en baisse après avoir été contrôlé positif au covid. Et l’entraîneur Kohfeldt ne comptera pas non plus sur Otávio et Steffen. En Allemagne, ce n’est pas qu’ils ont joué un grand match, mais les urgences de l’un et de l’autre rendent sûrement le jeu que l’on voit aujourd’hui à Pizjuán plus tendu, au moins.

Tout de suite, nous avons les compositions officielles de Séville, tout de suite nous analysons le onze, le rival, l’équipe Lopetegui … Et nous vivons ensemble un grand jeu de ceux qui vivent avec espoir et peur à parts égales. C’est la Ligue des Champions, ça commence à être gagner ou mourir. On n’attend plus car il y a déjà du désir. Arrrrrrancamoooooooooos.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page