news

« Si nous reportons les matchs à cause du Covid, nous faciliterons la vie des équipes dont les joueurs sont à la CAN »

Alors que les cas de Covid explosent au sein des clubs d’élite, avec une cinquantaine de cas positifs déjà recensés dans les clubs de Pro League jeudi, l’Union Saint-Gilloise connaît des jours heureux aux côtés de l’Espagne.

De nombreuses équipes belges, comme le Standard, ont décidé de rester en Belgique pour préparer la seconde partie de saison compte tenu de l’évolution de la crise sanitaire. L’Union a décidé de s’envoler pour La Manga, dans le sud de l’Espagne. Et enfin, quitter la Belgique semble avoir été la meilleure solution.

« Ce fut une semaine fantastique car nous sommes sortis de ce monde difficile avec des conditions d’hygiène. Et puis nous avons eu l’opportunité de passer une semaine au soleil », raconte Felice Mazzù dans notre micro. Avec tout un groupe, préservé du Covid lors de ce stage d’hiver (0 contaminations recensées), le coach syndicaliste est on ne peut plus satisfait : « Les seuls risques étaient à l’aéroport et dans l’avion. Ici à l’hôtel, on est toujours entre nous. . les risques sont faibles ».

Être ici en quarantaine pendant une semaine nous protège

« C’est l’occasion de pouvoir repartir et de se retrouver dans un cadre idyllique comme celui-ci pour préparer la seconde partie de saison », poursuit le gardien de l’Union Anthony Moris, « d’être ici en quarantaine un moment. Semaine, qui protège nous. . Parce qu’en Belgique, nous devons voir nos familles, nos amis. Pendant que nous sommes ici, nous ne rencontrons personne. Il y a moins de risques de venir ici en Espagne que de rester en Belgique ».

« Nous sommes un groupe très intelligent qui a pris soin pendant les vacances et qui sait respecter les règles sanitaires. Très peu ont été positifs au Covid depuis 2 ans », explique Moris.

Alors que la course au TOP 4 s’annonce plus serrée que jamais en Pro League, le coronavirus pourrait venir remplir le rôle d’arbitre…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page