news

Sochaux, Valenciennes et Guingamp qualifiés, Nîmes aux tirs au but

Le huitième de finale de Coupe de France s’est poursuivi ce samedi et plusieurs équipes de Ligue 2 avaient, à ce titre, l’ambition d’atteindre la 32e phase finale de la compétition. Contrairement à l’AS Montchat Lyon, résident de Régional 2, Sochaux, quatrième de Ligue 2, a parfaitement tenu son rang. Grâce à un doublé d’Adama Niane (6e, 9e) et un exploit de Yann Kitala, les Lionceaux se sont largement imposés (3-0) et valident ainsi leur ticket pour le tour suivant. Qualification également enregistrée pour Guingamp, quinzième de L2, et vainqueur du Stade Briochin, évoluant en équipe nationale. Grâce à Pierre Lemonnier, seul buteur de cette rencontre (26e), les Guingampai ont remporté ce derby des Côtes-d’Armor et s’est offert un ticket pour la suite de la compétition.

Ce qui suit après cette annonce

Dans l’autre match prévu à 16, Valenciennes, 13e de Ligue 2, a eu au contraire beaucoup plus de difficultés et s’est fait peur face à Calonne Ricouart, pensionnaire de Régional 3. Surpris sur 27′ de jeu et tenu en échec à la mi-temps (1-1 ), le Valenciennois a finalement fourni l’essentiel en seconde période grâce aux succès du jeune Mathis Picouleau (57e), de l’ancien Nîmois Baptiste Guillaume (74e) et d’Ilyes Hamache (90+1e) pour s’imposer sur le score de 4-1. Une grande frayeur aussi pour le Nîmes Olympique, onzième de L2. Contre Aubagne, en National 2, Nîmes avait tout de même ouvert le score dans les premières minutes de ce match grâce à Julien Ponceau (4e). Mais les hommes d’Eric Rech, ancien éducateur des équipes de jeunes de l’Olympique de Marseille, n’avaient pas dit leur dernier mot et ont complètement renversé cette rencontre (15, 17). Malgré l’égalisation de Yassine Benrahou (39e), Théo Sainte-Luce a vu rouge dès le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page