news

Sorare, la start-up française qui révolutionne le football avec les NFT

Une levée de fonds de 680 millions de dollars, des joueurs qui investissent, des cartes vendues plusieurs centaines de milliers d’euros, des utilisateurs qui se multiplient aux quatre coins du monde et qui peuvent spéculer : la start-up française Sorare, qui mêle football fantasy et cartes à collectionner virtuelles contre le fond de nouvelles technologies (NFT, blockchain, crypto-monnaie), connaît une croissance explosive. RMC Sport vous plonge dans les profondeurs du nouveau phénomène du divertissement sportif.

Comment gagner 20 000 euros grâce à Antoine Griezmann en revendant les cartes virtuelles de Maarten Vandevoordt ou Jackson Muleka ? Si la question revient à parler chinois, bienvenue dans le monde du phénomène Sorare. La start-up française lancée en 2018 a décroché le jackpot en septembre avec une levée de fonds de 680 millions de dollars (598 millions d’euros au prix actuel), un nouveau record pour le secteur tech dans notre pays, qui le valorise à 3,8 milliards. euro et lui donne la première place des « licornes » françaises, les entreprises non cotées qui valent plus d’un milliard d’euros.

Un succès à la hauteur de l’objectif annoncé par Nicolas Julia, PDG et co-fondateur de l’entreprise, récemment couronnée en tête de la liste Choiseul Sport & Business d’une centaine de jeunes dirigeants qui font du sport business en France : « Devenir un leader dans le divertissement dans le monde du sport.  » Sans véritable concurrent, Sorare rassemble des mondes faits pour s’entendre. Une pincée de Mon Petit Gazon, une touche de Panini, une touche de Football Manager, le tout avec des nouvelles technologies et des spéculations. La recette Le principe est simple : un jeu de fantasy football baptisé SO5 et lancé en mars 2019 où les gestionnaires d’utilisateurs alignent une équipe de cinq joueurs et marquent des points en fonction de leurs performances sur des terrains réels.

« Un impact aussi grand que le web »

Maïs…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page