news

Steven Gerrard à Aston Villa : « Un pari risqué des deux côtés »

Gerrard a joué 710 fois pour Liverpool, remportant neuf trophées au cours d’une carrière de joueur de 19 ans qui l’a également vu remporter 114 sélections en Angleterre.

La nomination rapide et astucieuse par Aston Villa du manager des Rangers Steven Gerrard en tant que successeur du Dean Smith limogé suggère qu’il s’agissait d’une décision qui n’a pas nécessité beaucoup de persuasion de part et d’autre.

Le directeur général de Villa, Christian Purslow, connaît bien Gerrard depuis son époque en tant que directeur général de Liverpool et le club en a immédiatement fait sa cible numéro un, ayant vu son admiration réaffirmée par son travail à Glasgow, remportant le premier titre des Rangers en une décennie.

Gerrard, quant à lui, n’a pas hésité à revenir en Premier League avec Villa, un club de stabilité et d’ambition où il sera assuré du soutien financier des propriétaires Nassef Sawiris et Wes Edens.

Les Rangers ont découvert, comme le Celtic l’a fait avant eux lorsque Brendan Rodgers a déménagé à Leicester City après un énorme succès à Parkhead, que même la Old Firm ne peut pas terminer avec l’attrait de l’élite anglaise.

Gerrard franchit donc une nouvelle étape dans sa carrière de manager et d’entraîneur dans un club où sa réputation et sa carrière lui valent instantanément le respect et l’adulation – mais il y a beaucoup à faire pour les deux parties.

Gerrard est beaucoup trop intelligent pour se permettre d’être décrit comme quelqu’un utilisant Villa comme tremplin et quiconque doute de son engagement total pour chaque seconde de n’importe quelle tâche ne le connaît pas – mais tout le monde sait que son objectif ultime est de gérer Liverpool.

Ceci, cependant, n’annonce guère de mauvaises nouvelles pour Villa car ce personnage farouchement ambitieux concentrera toutes ses énergies sur son nouveau travail. Ne croyez pas une minute qu’il pensera à Liverpool à tout moment pendant son séjour à Villa, à moins qu’ils ne soient dans l’opposition.

Et s’il veut finalement revenir à Anfield, il devra sûrement réussir à Villa Park pour y arriver.

Gerrard aurait pu rester à Ibrox et être vénéré et couronné de succès, mais a accepté l’examen plus dur et plus exigeant de son…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page