news

Super League : la justice espagnole donne son feu vert aux sanctions contre les clubs

Nouvel épisode du feuilleton Super League. Ce jeudi, la justice espagnole a ouvert les portes à des sanctions à l’encontre des clubs parrains. La juge Sofia Gil, qui siège au tribunal de commerce de Madrid pour connaître de l’affaire, a validé le recours de l’UEFA contre les mesures conservatoires imposées il y a un an, sécurisant la Super League et ses clubs parrains, dont le Real Madrid et le FC Barcelone. sanctions dans l’attente des décisions sur le fond. Le magistrat a estimé que son tribunal n’avait pas « la compétence ou la juridiction » pour interdire toute sanction.

La réforme FPF dit : « N’allez pas en Super League, on vous laisse faire ce que vous voulez »

« C’est à ces instances disciplinaires (de l’Uefa, ndlr) et aux arbitres indépendants du TAS (Tribunal arbitral du sport, ndlr) de se prononcer sur les éventuelles sanctions à l’encontre des clubs », lit-on dans le document. « Les clubs intéressés peuvent s’y opposer en demandant des garanties appropriées », indique le communiqué.

Transferts

L’info sur le marché 5 que vous avez raté jeudi

IL Y A 6 MINUTES

Le magistrat estime également que « la menace de sanctions contre les trois clubs restants ne rend pas impossible la réalisation du projet, dont le financement est autonome ». Les mesures préventives révoquées par le juge ont jusqu’à présent empêché la FIFA et l’UEFA, ainsi que les ligues et associations nationales, de prendre des mesures pour exclure les joueurs et clubs ayant participé à la création de la Super League.

Ses promoteurs ont indiqué le report du projet après l’annonce il y a un an du projet de Super League, un championnat semi-fermé promu par douze clubs fondateurs qui s’étaient peu à peu désolidarisés du projet (hors Real Madrid, FC Barcelone et Juventus Turin) , la menace d’expulsion avait été proférée par les principales instances responsables du football européen….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page