news

Supercoupe d’Espagne : Carlo Ancelotti : « Ce n’est pas facile de jouer contre nous »

Carlo Ancelotti est à la recherche d’un titre à Riyad qu’il n’a pas dans son vaste palmarès. L’entraîneur du Real Madrid a analysé la finale face à une équipe de l’Athletic qui a perdu les deux matches de championnat face aux Blancos, mais qui a exigé beaucoup des madridistas dans les deux cas.

Comment Benzema a changé dans le vestiaire

« C’est toujours le même. Humide, ouvrier… Ce qui se passe et a changé, c’est que les autres collègues le voient différemment, parce que c’est un leader. Je le vois aussi différemment depuis qu’il est arrivé »

moment de la fin

« Notre meilleur moment était avant Noël, contre l’Atltico. Mais nous nous en sortons bien et la personnalité de l’équipe dans ces matchs me calme. Cela me calme, car je connais la capacité des joueurs dans ces matchs. Mon travail est facile. parce que je n’ai pas besoin de mettre de motivation ou de concentration, car ils l’ont. Moins vous touchez, mieux c’est »

Vinicius sans espaces

« On peut pousser Vinicius à jouer à l’intérieur et aider Benzema. Contre Valence, il a aussi marqué. C’est un joueur qui peut prendre plaisir à entrer sans ballon, pas seulement à dribbler à l’extérieur »

Mendy et sa roulette

« Je ne me souviens pas… [risas]. Je me souviens du dribble à 2-1, mais je ne me souviens pas de ce jeu [risas]. C’est un joueur très fort, qui prend parfois des risques, mais il nous aide au début. Je dois dire que dans mon classement après le match contre Barcelone, c’était l’un des meilleurs »

L’athlétisme les a mis en difficulté

« Oui, et ce sera un match égal »

Le blessé

« Je ne force personne. Si Alaba et Asensio jouent, c’est parce qu’ils vont bien »

Êtes-vous mal à l’aise de jouer en Arabie Saoudite ?

« Non, parce qu’on sait que c’est important pour la Fédération et pour aider les petits clubs, parce que l’ambiance est bonne, ils nous traitent bien… »

Ancelotti fait rire la salle de presse à la roulette de Mendy : « Parfois, il prend des risques »

L’intégrisme selon lequel une seule idée de jeu est valable et son engagement à contrer

« Je respecte toutes les facettes du football. Si l’on ne considère la possession que comme une arme pour gagner le match, parfait. Je le respecte. Je respecte la façon dont Cadix a joué contre…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page