news

Supercoupe d’Espagne | « Le Barça a posé une bombe collante avec une explosion retardée dans les vestiaires de l’Atleti… »

Ce n’était pas le jour de l’Atleti et c’était celui de l’Athletic. Le second défendra la Supercoupe contre Madrid dimanche. Le premier reviendra à Madrid plein de doutes et avec El Cholo avec des questions sans fin auxquelles répondre. L’équipe a été appelée à se familiariser avec les plus grands et elle parvient à être tutorée par presque tout le monde et cela fait que Simeone vit ses pires heures depuis qu’il est assis sur le banc. Le 1-2 a été écrasant et a montré les déficiences rojiblancas où avant il y avait des vertus, dans le ballon arrêté. Deux corners séparés de quatre minutes et encaissés par Yeray et Nico Williams ont tourné autour du choc que João Félix, le bâton et Unai Simón ont mis en place pour l’Atlético. Vous devez chercher des réponses, dans ‘El Larguero’ ils ont été reconnus coupables.

Il y avait deux signalés, deux courants d’opinion. Le premier visait le banc. « L’Atlético de Madrid ne joue rien et ce sont des matchs insupportables. Cholo a été un miracle, mais aujourd’hui c’est le problème. Les joueurs dans ce vestiaire sont devenus incontrôlables. Oblak dans ses déclarations souligne que ce n’est pas lui qui le demande tiki-taka, mais ce que le problème fait en ce moment, c’est lui, et le club le sait », a fait valoir Javier Matallanas, correspondant football à l’AS.

Suárez, « une bombe patelle »

« Oblak l’a dit. Il a dit que cela nous était encore arrivé et nous avons pris du recul. Il n’est pas le premier footballeur à donner ce message. Vous ne pouvez pas avoir 7 ou 8 joueurs qui aiment avoir le ballon et les mettre dans la grande surface . . J’ai le sentiment que cette équipe ne croit pas en El Cholo et il ne se sent pas à l’aise. Celui qui est à blâmer pour le retour de Llorente est Simeone. Aujourd’hui, il ne sert à rien de retirer Luis Suárez, mais c’est par peur de mettre des visages sur lui », a répondu Antonio Romero, en lien direct avec le deuxième ‘indiqué’ : Luis Suárez.

Photo de Luis Suárez

L’avant-centre est entré sur le terrain de jeu à la 70e minute, remplaçant Ángel Correa, avec 1-0 en …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page