news

‘Tata’ Martino n’a pas pensé à démissionner de l’équipe nationale mexicaine

L’entraîneur de l’équipe nationale mexicaine a indiqué qu’il ne démissionnera pas et qu’ils ne sont pas au bout de leur démarche à la tête des Tricolores

Gerardo Martino, entraîneur de l’équipe nationale mexicaine, a exclu de présenter sa démission, car il a exclu que son processus soit « au fond du gouffre », après avoir perdu contre les États-Unis et avec la possibilité de tomber dans la zone des séries éliminatoires en cas de défaite lors de la visite contre le Canada, lors du match aller au Qatar 2022.

« Non, la vérité est que c’est le premier match que nous avons perdu à égalité, l’équipe est toujours à la première place, nous avons perdu l’avantage à cause de la différence de buts, ne sachant pas ce que c’est que de diriger une équipe, cela implique de l’usure et déchirure, je le connais depuis 25 ans, donc il n’y a rien qui me modifie, les raisons pour lesquelles on met une démission ne passent pas par l’usure de jouer des matchs à élimination directe », a ajouté ‘Tata’ Martino.

Gerardo Martino, lors de l’entraînement du Tri avant le match contre le Canada. Imago 7

La critique contre Gerardo Martino est née de sa troisième défaite consécutive contre les États-Unis, le tout en 2021, puisqu’il n’a pas pu surmonter la visite à Cincinnati, dans le cadre du match aller au Qatar 2022. L’entraîneur de l’équipe nationale mexicaine fait confiance à l’inverse. situation et exclu une éventuelle démission.

1 Lié

« Jusqu’à la dernière date, nous avions 14 points sur 18, nous avons clôturé le premier tour avec une défaite douloureuse, mais nous ne pouvons pas penser que la fin du monde arrive à cause d’un match perdu, nous devons réfléchir et inverser la situation, être à la hauteur non plus. Nous pensons qu’après sept matchs, nous sommes au fond du gouffre », a commenté ‘Tata’ Martino.

L’entraîneur de l’équipe nationale mexicaine a exclu qu’il y ait de la pression au sein de son groupe et a mentionné qu’il ne se mêle pas des commentaires de l’extérieur, car ils se concentrent uniquement sur le travail sur le terrain.

« Ceux d’entre nous qui conduisent et ceux qui jouent fonctionnent différemment de la presse, nous ne nous entraînons pas dans…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page