news

Thelma Fardin : « Diego Maradona est un exemple d’horreur »

Thelma Fardin

Au cours des années où il a vécu à Cuba, Diego Maradona a eu une relation avec Mavys Álvarez lorsqu’elle était adolescente. Récemment, cette femme de 37 ans racontait qu’El Diez l’avait soumise à des situations de violences de genre, qu’il l’avait incitée à consommer de la drogue et qu’il l’avait encouragée à subir une opération d’augmentation mammaire sans le consentement de ses parents.

La Fondation pour la paix et le changement climatique en Argentine a déposé une plainte auprès du procureur pour la traite et l’exploitation des personnes (Protex) pour enquêter sur le crime de traite des personnes en amenant la jeune femme dans le pays « sans le consentement de ses parents » Et  » sous pression « . Mavys a décidé de soutenir cette plainte et est désormais en Argentine pour témoigner en tant que témoin ce jeudi 18.

Au milieu de ce contexte, Thelma Fardin a exprimé son avis sur l’histoire d’Álvarez dans une interview avec Juan Etchegoyen sur Mitre Live : « Il y a des choses qui sont délicates à parler par zoom et si Mavys veut parler au Collectif (des Actrices) elle est disponible. Dans la mesure où c’est utile car parfois ce dont on a le plus besoin est de calme, j’ai exprimé mon soutien ».

De plus, l’actrice a critiqué Maradona et d’autres personnalités internationales qui ont été dénoncées pour abus : « Il me semble que la chose la plus complexe lorsqu’on parle de séparer le travail de l’artiste et ce qu’on en fait. Le plus complexe, c’est que l’argent continue d’être généré. Michael Jackson, Woody Allen, nous sommes à la croisée des chemins. Ces gens sont des exemples d’horreur. C’est le plus délicat. J’ai regardé son football et je suis footballeur depuis que je suis très jeune, j’ai toujours été fasciné par ça. Et quand j’ai découvert cette histoire et d’autres, à part le plus beau but du monde. Surtout, ma solidarité avec la victime ».

Puis Thelma réfléchit : « C’est très difficile et en tant que société, nous ne l’avons pas résolu. Nous ne pouvons pas continuer à déifier cette figure. C’est revictimisant pour ceux d’entre nous qui osent…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page