news

Transferts à l’Atlético de Madrid : l’Atlético, plus proche d’un changement d’aile avec Wass et Mandava

Daniel Wass et Reinildo Mandava sont les noms de l’Atlético dans ce marché hivernal qui a débuté par un début douloureux, celui de Trippier, et risque de se terminer par deux arrivées. L’un, celui du 2 qui remplace l’Anglais, attendu depuis que Simeone réclamait un remplaçant. L’autre, celle du gaucher lillois, une opportunité de marché.

Ils sont vraiment tous les deux. Wass et Mandava mettent fin à leur contrat avec Valence et Lille et l’Atlético s’est lancé pour eux en sachant qu’ils peuvent négocier directement avec les joueurs, la loi le permet, et que leurs clubs doivent les vendre s’ils ne veulent pas voir comment ils partent gratuitement dans les six mois.

Et c’est l’astuce que la direction sportive dirigée par Andrea Berta exploite pour l’arrivée imminente du Danois et du Mozambicain. En fait, il existe déjà un accord avec les deux joueurs, qui sont ravis de rejoindre l’Atltico pour ce qui représente un saut important dans leurs carrières respectives.

Avec Simeone est OK

Dans les deux cas, et comme c’est souvent le cas avec les signatures d’Atltico, Simeone a donné son accord aux deux signatures. L’Argentin sait qu’avec seulement Vrsaljko et Lodi comme arrières latéraux purs, il sera difficile de terminer une saison où la Ligue et la Ligue des champions sont toujours en jeu, les deux tournois les plus exigeants.

Pour El Cholo, en outre, il est important d’avoir des arrières latéraux en toute confiance en raison de ce que signifient pour lui les positions 2 et 3. En raison de sa façon de comprendre le jeu, ce sont des démarcations vitales, comme il l’a démontré à l’époque où il avait Juanfran et Filipe, les référents à cette époque.

Relations harmonieuses avec les deux clubs

En faveur de la conclusion d’un accord, l’Atlético entretient une relation fluide avec Valence et Lille. Avec l’équipe de Mestalla, il a fermé la passe de Kondogbia la saison dernière, tandis qu’avec les Gaulois, il a signé le prêt de Grbic, un gardien appartenant aux rojiblancos sur lequel il y a beaucoup d’espoir pour l’avenir.

La bonne relation, telle qu’elle est, peut faciliter l’arrivée des deux avant la fermeture du marché le 31. Quoi qu’il en soit, les rojiblancos ne vont pas jeter la maison…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page