news

Trophy Tour, première étape : le Ballon d’Or visite un hôpital

A l’heure du budget, Sidonie devient déjà nostalgique. « Cette journée m’a éclairée, résume la jeune fille de 17 ans. Le foot me rend heureux. Et le Ballon d’Or devant nos yeux, si proche, est une image à préserver. « Deux heures plus tôt, ce lundi 12 septembre, le trophée était sorti de sa boîte pour 12 résidents du Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) de l’Yonne, avant une période d’interrogations, de surprises et de sports.

Pour la première fois de son histoire, le prix qui récompense le meilleur joueur du monde s’est donc rendu dans un hôpital psychiatrique. Une opération réalisée grâce au soutien de Fondaction L’Équipe, vecteur d’insertion par le sport, et de l’association Premiers de cordée, qui propose des activités sportives aux enfants hospitalisés. C’est la première étape du Trophy Tour, et sa mission clé : « rendre l’inaccessible accessible au plus grand nombre », résume Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football.

« Aborder la bande originale, c’est marquer l’histoire »

Après avoir tenté d’obtenir, avec le sourire, les noms des lauréats 2022, le chef de service, Emmanuel Sautureau, a présenté les adolescents. « Ce sont des jeunes entre 12 et 18 ans, qui ont été empêchés d’aller à l’école, ce qu’on appelle régulièrement des phobies scolaires. Il existe aussi des conduites à risque : états dépressifs sévères, conséquences de tentatives de suicide, états pathologiques aigus. Ils ont de la difficulté à entrer en relation avec leurs pairs. Ils ont donc besoin de temps pour reprendre confiance en eux, se calmer et travailler en petits groupes pour pouvoir reprendre le chemin de l’école. « 

Le Ballon d’Or était la star du jour. (Baptiste Paquot / L’équipe)

Respectant ce besoin d’intimité, FF a affiché le Ballon d’Or sur une table du réfectoire central, puis a diffusé le film sur les coulisses de…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page