news

Tuchel attribue à l’assistant un ajustement tactique alors que Chelsea dépasse Malmö | Ligue des champions

Même un tacticien aussi intelligent que Thomas Tuchel a parfois besoin d’un peu d’aide. Il n’a pas la solution à tous les problèmes structurels et cela l’a aidé d’être prêt à écouter lorsque son assistant, Arno Michels, a présenté le plan qui a levé un affichage de bégaiement de Chelsea, qui était beaucoup plus incisif après avoir déplacé Hakim Ziyech vers la gauche. et envoyant Callum Hudson-Odoi vers la droite avec des instructions pour briser la résistance obstinée de Malmö en mettant à profit son dribble rapide.

Le stratagème de Michel a rapidement fonctionné. Le droitier Hudson-Odoi avait peu produit sur la gauche au cours de la première mi-temps, ralentissant l’élan de Chelsea en coupant trop à l’intérieur, mais il a été libéré après s’être déplacé sur le flanc opposé. L’ailier était beaucoup trop rapide pour Søren Rieks et Franz Brorsson sur le côté gauche de la défense de Malmö et il a joué un rôle de premier plan lorsque la percée est arrivée au début de la seconde mi-temps, volant sur l’aile droite et centre pour Ziyech pour calmer les nerfs de Chelsea sur un nuit où ils étaient régulièrement poussés hors de leur zone de confort par une opposition limitée mais vive.

« Nous avons fait le travail », a déclaré Tuchel. « Je pense que maintenant nous sommes jugés sur les résultats, mais qui ne l’est pas ? Nous avions besoin du résultat, nous attendions le résultat et nous l’avons livré. Nous avons eu beaucoup de tirs en première mi-temps mais ce n’était pas assez clinique. Nous voulions augmenter le niveau d’intensité en seconde période pour forcer un but. Au moment de la plus haute pression, nous avons pu utiliser ce moment avec précision. C’était une victoire méritée. »

En fin de compte, un moment de classe a suffi à Chelsea, qui garde espoir de terminer en tête du groupe H, même s’il devra être plus précis lorsqu’il accueillera la Juventus plus tard ce mois-ci. Ce fut une performance laborieuse de la part des champions d’Europe, qui se sont rendus en Suède sans N’Golo Kanté, Mateo Kovacic, Romelu Lukaku, Mason Mount et Timo Werner, et ils étaient parfois inhabituellement mous. Malmö, battu 4-0 à Stamford Bridge le mois dernier, s’est bien battu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page