news

Un audit à la Fédération française de football, accusée de dysfonctionnements

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. FRANCE- (5-1) CREMOL BENJAMIN / PRESSE SPORTIVE

Le ministère des Sports a décidé vendredi 16 septembre de lancer une mission d’audit et de contrôle au sein de la Fédération française de football (FFF). Elle intervient après la publication par le magazine So Foot d’une enquête qui fait état de nombreux dysfonctionnements au sein de la FFF, à commencer par l’envoi (selon des témoignages anonymes) de SMS à caractère sexuel à des salariés par le président, Noël Le Graet.

Tôt le matin (entre 8h00 et 9h15), le rendez-vous était très attendu. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, a prévenu dans un entretien au Parisien : « Je ne les reçois pas pour le thé, je ne les reçois pas pour qu’on me dise que tout va bien. »

Dans un communiqué, le ministère précise que Mme Oudéa-Castéra « a pris connaissance des explications des deux dirigeants sur les faits relatés dans la presse et des motifs pour lesquels la fédération a voulu porter plainte en diffamation contre le magazine So Foot ». « 

Le ministre a informé ses deux « invités » de son intention d’entreprendre une mission d’audit et de contrôle de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) « sur la gestion de la fédération et sur le respect de ses obligations liées ».

« Noël Le Graët s’est engagé à transmettre à cette mission, en toute transparence, tous les rapports produits dans la période récente sur la FFF, et notamment ceux relatifs à sa gouvernance et sa gestion », a ajouté le ministère.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Noël Le Graët, président fragilisé de l’Association française de football « Je n’ai pas…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page