news

Un journal réunionnais boycotte la Coupe du monde au Qatar – Libération

Coupe du monde 2022 au Qatar, un dossier mondial controversé Pour dénoncer le non-respect de l’environnement et des droits de l’homme, « Le Quotidien de la Réunion et de l’océan Indien » ne couvrira pas la prochaine Coupe du monde.

« Sans nous. » A la Une, ce mardi 13 septembre, le journal Réunion et Océan Indien informe ses lecteurs qu’il ne couvrira pas la Coupe du monde de football au Qatar. « A partir d’aujourd’hui il n’y aura plus d’articles ou de publicités dans ces colonnes et sur notre site internet qui évoquent l’aspect sportif de la Coupe du monde 2022 », prévient Flavien Rosso, responsable du service des sports. Les raisons de ce boycott, inédit pour un média ? « Cette coupe cristallise des atteintes intolérables à la dignité et aux libertés humaines, elle a bafoué les droits des travailleurs et des minorités et anéanti le respect de l’environnement », dénonce le quotidien régional.

« Retour aux valeurs et aux fondements »

Mais pourquoi cette soudaine prise de conscience, après avoir suivi les Jeux olympiques d’hiver de Pékin en février dernier ? Les JO se déroulaient en Chine, où la minorité ouïghoure et les opposants politiques sont réprimés par les autorités… Vincent Vibert, le nouveau rédacteur en chef du journal, évoque la volonté de « prise de conscience » et « la nécessité d’un retour aux valeurs ». Il était temps : l’image du Quotidien avait été écornée en 2019 et 2020 par de multiples cas de censure de l’exécutif, pour des raisons de « temps économiquement inquiétants ». Bref, le journal avait peur de déplaire aux annonceurs. le débat est plus important que de perdre quelques euros », assure Vincent Vibert. Ou d’en perdre « quelques…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page