news

Un nouveau scandale de racisme secoue le football anglais | Course

Le football anglais a été secoué par un nouveau scandale de racisme après que des arbitres noirs et asiatiques ont révélé l’ampleur des abus et des préjugés qui, selon eux, les retient.

Un dossier compilé par les officiels du match, et vu par l’Observer, allègue que le racisme dans le système d’arbitrage de la Football Association sape les efforts des Noirs et des Asiatiques pour atteindre les plus hauts niveaux du jeu.

Le rapport sur la diversité soumis à la FA contient des commentaires racistes prétendument faits par les observateurs qui évaluent les arbitres pour la promotion dans les ligues supérieures. La FA est maintenant confrontée à des appels à une enquête urgente.

Tony Burnett, directeur général de l’association caritative antiraciste Kick It Out, a déclaré : « Le manque de diversité dans l’arbitrage est notre plus gros échec dans le football. Les Noirs et les Asiatiques ne parviennent pas à devenir arbitres d’élite.

Une enquête de l’Observer révèle :

Un rapport présenté à la FA met en évidence des allégations de racisme parmi les observateurs qui marquent les arbitres pour la promotion. Un observateur aurait dit à un arbitre : « Vous pouvez tous courir vite, mais c’est tout ce pour quoi vous êtes bon. »

Les niveaux inférieurs du système d’arbitrage ont été surnommés par certains arbitres issus de minorités ethniques le « cimetière de l’homme noir » en raison d’allégations selon lesquelles un petit nombre d’évaluateurs blancs les empêche d’atteindre les niveaux les plus élevés.

Il n’y a pas d’arbitres noirs ou asiatiques arbitrant en Premier League ou en Championship. Il n’y a que quatre arbitres issus de minorités ethniques qui officient dans les sept premières divisions du pays.

Le comité des arbitres de la FA, composé de 14 membres, qui a pour tâche d’améliorer la diversité des 24 500 arbitres, n’a pas de représentants noirs ou asiatiques.

Un rapport de 2015 de la FA sur la diversité dans l’arbitrage, Widening the Net, a fixé un objectif de 10 % de ses arbitres issus de minorités ethniques. La FA affirme que les minorités ethniques parmi les arbitres sont passées d’environ 4% en 2015 à environ 8%.

Joel Mannix, président du Black, Asian and Mixed Heritage Ethnicity (BAME) Referee Support…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page