news

Une Coupe du monde sans Cristiano ? : « Ce serait une catastrophe pour lui, un coup très, très dur ; mais c’est la punaise, un animal »

Le geste de Cristiano avec Fernando Santos à la fin du match du Portugal

Cinq Ballons d’Or, le roi des revenus sur Instagram, une image propulsée au quotidien par tout moyen de communication, primitif ou moderne, tout cela correspond à une marque : CR7. La Coupe du monde de football, l’événement sportif le plus suivi de la planète, est le sapin de Noël de son métier. Manquant là est un coup à n’importe qui. Pour Cristiano Ronaldo, plus. Son absence a des connotations sportives et industrielles. Des spécialistes l’analysent.

Un dévoreur de chiffres

Du côté de l’échiquier et du football il n’y a aucun doute. « Pour lui, ce serait une catastrophe », assure Nuno Luz, journaliste portugais de la chaîne SIC. Cela ne semble pas exagéré. A 36 ans, la nomination qatarie semblait destinée à être le dernier grand de Cristiano, dévoreur de chiffres et de records, avec son équipe. L’égratignure de la Serbie sur sa fierté survient peu de temps après que le footballeur ait inscrit 115 buts, le record du plus grand attaquant de l’histoire avec une équipe nationale.

Pour Cristiano, ce serait un coup très, très dur, mais c’est lui l’insecte, l’animal, et il ne manque jamais d’une grande compétition. ça va lui rentrer dans la tête dorénavant

Paulo Futre (ancien joueur de football portugais)

Paulo Futre, une autre balle dans le football portugais, est optimiste car « Cristiano ne manque jamais d’un grand …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page