news

Une entreprise et ses dirigeants seront jugés après la mort accidentelle d’un jardinier

La scène a choqué tous les témoins. Alors que les remplaçants trottaient sur la pelouse d’un Moustoir désert en cette période de pandémie, un homme avait perdu la vie sous leurs yeux. Yohann, 36 ans, était bénévole pour l’entreprise Sportingsols, où travaillait son frère. Ce soir-là de décembre 2020, le père de trois enfants a été écrasé par la chute d’une rampe de luminothérapie utilisée pour chauffer et réparer la pelouse après la victoire du Stade Rennais sur le FC Lorient. Les remplaçants rennais ont alerté les secours, en vain.

Le parquet de Lorient vient d’annoncer que l’entreprise d’entretien des sols sportifs et deux de ses dirigeants seront jugés le 19 septembre à Lorient. « La SNC Sportingsols Entretien est accusée d’homicide involontaire par personne morale, dans le cadre du travail », a indiqué Stéphane Kellenberger, procureur de Lorient.

Les joueurs, staff et salariés du FC Lorient ont effectué ce matin une minute de méditation en hommage à Yohann décédé hier soir.

La FCL souhaite exprimer ses condoléances et son soutien à sa famille, ses amis et ses collègues. pic.twitter.com/KnhNHvNl2I

– FC LORIENT 🐟 (@FCLorient) 21 décembre 2020

L’entreprise vendéenne, filiale du groupe Papin, sera également jugée pour « le délit de travail caché au détriment de plusieurs personnes, le délit de fourniture de matériel de travail à des ouvriers sans information ni formation. fournir aux travailleurs des équipements de travail qui ne permettent pas de préserver leur sécurité », selon la même source.

Trois employés se sont mobilisés pour chaque match

La victime était le frère d’un membre de l’équipe Sportingsols, un fournisseur d’entretien des pelouses du club. Pour chaque jeu, trois employés de l’entreprise responsables de …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page