news

une joueuse ukrainienne apprend qu’elle a été renvoyée de son club par WhatsApp

Accueillie en mars dernier par l’AEM Lleida, club espagnol de deuxième division, après avoir fui la guerre en Ukraine, Tetyana Kytayeva a appris qu’elle avait été licenciée après avoir reçu un message sur WhatsApp.

La lune de miel entre Tetyana Kytayeva et AEM Lleida n’a pas duré longtemps. Accueillie en mars dernier par le club espagnol de deuxième division, après avoir fui la guerre en Ukraine, l’équipe nationale ukrainienne a appris qu’elle avait été limogée dans la foulée après avoir reçu un message de son président sur WhatsApp, quelques jours après avoir reçu une proposition de prolongation de la Contrat.

« J’ai eu l’opportunité de retourner en Ukraine (dans son club d’origine, Zhytlobud-2 Kharkiv), mais Lleida m’a fait comprendre qu’il comptait encore sur moi, a rappelé le joueur dans une interview au journal catalan Ara. En juillet, nous avions une autre réunion avec la direction et il y avait des désaccords sur les termes du contrat, mais en quelques jours, nous avons résolu. Dans l’après-midi du 20 juillet, nous sommes finalement parvenus à un accord avec le président. Et le lendemain matin, à la place, il m’a envoyé un message disant que j’avais été licencié. »

Accueilli par son entraîneur

La joueuse ajoute que la décision de ne pas la retenir a été prise par son manager. Le président m’a envoyé un message disant : « Le manager ne te gardera pas pour la saison prochaine, il a d’autres joueurs ». Évidemment, j’ai essayé de savoir comment cela avait pu arriver et pourquoi ils ne me l’avaient pas dit avant que le président ne dise que c’était la décision du manager et qu’il ne pouvait en aucune façon l’influencer », poursuit-il.

Un malheur qui ne vient jamais tout seul, Tetyana Kytayeva a aussi du mal à trouver un logement. « Tout le monde au club m’a aidé quand je suis arrivé. Je n’aurais jamais pensé que ça finirait comme ça. Maintenant, je dois chercher un…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page