news

VIDÉO. Zoë Lamy, arbitre de foot à Lisieux, victime de propos sexistes

Par Patrick Oger Publié le 18 novembre 21 à 18h16 Le Pays d’Auge Voir mon actualité Suivre ce média Zoë Lamy : « C’est choquant et déchirant. »(© Le Pays d’Auge)

Elle a 20 ans, aime le foot, arbitre pour le CA Lisieux… Et une femme dans le foot n’est pas encore et toujours bien accueillie au point d’être insultée dans les tribunes. Zoë Lamy, victime de ce genre de propos lors de la rencontre entre Muance et Troarn, dénonce des observations qu’elle juge « choquantes et déchirantes ». « 

On connaissait les insultes racistes, voire l’homophobie, et il y a aussi des forums où des propos, tout aussi condamnables et douloureux, vont à l’encontre des femmes.

Le 24 octobre, Zoë Lamy, arbitre du match entre le FC Muance et Troarn, a été victime de ces propos, que certains considèrent comme une « bonne fille », mais qui sont déplacés. Entretien avec la jeune arbitre de 20 ans du CA Lisieux, Zoë Lamy.

News : Zoë Lamy, comment en êtes-vous arrivée à l’arbitrage ?

Zoë Lamy : En gros, je suis de Lisieux. J’ai commencé avec mon père dans la région nantaise et, en 2016, quand je portais les couleurs, en tant que joueur du CS Orbec, je suis passé à l’arbitrage. Avec mon beau-frère (Thomas Leclerc), je suis revenu dans le Pays d’Auge et suis devenu arbitre à Deauville pendant trois ans avant de rejoindre le CA Lisieux il y a deux ans.

Qu’en est-il de ce goût pour l’arbitrage ?

ZL : Mon père était arbitre (Jean-Charles Lamy). Mon demi-frère aussi. voici comment je suis arrivé à l’arbitrage. Le club de Saint-Herbier où j’habitais à l’époque cherchait des arbitres, ce qui m’a finalement convaincu de me consacrer à l’arbitrage.

Et les choses se passent plutôt bien puisque vous arbitrez déjà en Régionale 3…

ZL : Je suis arbitre de ligue. Je ne pouvais pas arbitrer le…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page